Balancité & Putains de Choix à la Con...!!!!

Publié le par Cunégonde DeLaRoche

 

L’astrologie commence sérieusement à me gonfler !

 

Marre ces derniers temps de faire honneur à mon signe astrologique ! Entre le choix du père de mes futures répliques (cf confrontation Elu Vs Challenger) miniatures -je compte me mettre au modélisme un jour-  et désormais le choix de mon futur emploi, ma caboche n’en puit plus !

 

Entre les deux, mon cœur « balance » dit l’adage à la con ! Et bien qu’il aille donc déféquer ailleurs que dans mon périmètre ! J’ai atteint le point de non-retour là ! C’est la goutte (au nez) qui fait déborder la cerise sur le gâteau…

 

Il en va cette fois de mon ascension professionnelle et de ma réussite (que je ne dispenserais qu’au plus méritant, cela va de soi !) tout de même !

 

Qui verra donc «sa valeur» ajouter à mon arrivée ? Qui aura donc le privilège d’assister, aux premières loges, à la naissance d’abord, puis à l’incandescence ensuite, de mon éblouissante carrière ? Qui aura donc l’opportunité, en retour, de me gratifier mensuellement de sa reconnaissance, par virement bancaire ? Qui sera donc l’objet de mon dévolu ? (Petit indice à bon entendeur : je suis une femme vénale ! Très vénale !)

 

Ah ma tête…

Toutes ces interrogations qui me torturent le cortex !

 

Il est, je l’admets, certes plaisant de faire monter les enchères grâce à la plus-value engendrée en raison de la suprématie de la demande par rapport à l’offre (à moins que ce ne soit l’inverse ? vous savez bien, Moi et l’Eco…) mais trop de réflexion, au bout d’un moment, bah, ça tue la réflexion !

 

C’est donc officiel, je ne suis pas une fervente adepte du Cornélianisme ! Faire des choix, je sais pas faire ! Tergiverser, comparer, dénigrer, vanter, péter un plomb, cogiter, stresser, ventiler, tachycardiser…ça je sais faire ! Mais l         a finalité : Trancher ? Disons qu’en tant que fataliste agréée, après mûre réflexion intense et vaine, je finis toujours par déléguer le coup de Grâce à La Fortune et à son Jumeau Le Karma !

 

Le Challenger fut écarté de la course à la suite d’une « Lassitude Avec Deux Grandes Ailes », qui a fait qu’à un moment donné, je me suis rendue compte à l’évidence (redondance ?) qu’il était vraiment temps que je foute le camp pour ma santé mentale ! Il me faisait devenir cheptel (chèvre de Mr Seguin, toute sa clique et Mr Seguin en prime !) tellement il faisait montre d’une Scorpionité doublée d’une Couillasserie confondante et ahurissante de connerie sans nom !

 

Je croise donc les doigts pour que la Gémellité finisse par se mettre en action, car là, il est plus qu’urgent qu’elle se manifeste ! Donc Dame Fortune, Sieur Karma, je vous prierais de bien vouloir vous retirer le majeur de votre fondement respectif et de vous ramener fissa dans ma Life, car la réponse que je dois donner, doit juste un peu se faire dans la semaine à venir…

 

Enfin, j’dis ça…

 

C’était Cunégonde DeLaRoche, un poil tendue du string !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tabellarius 19/02/2011 16:22


Re T'chao !

Tu peux balancer, point rigueur je t'en tiendrais, loin de moins d'avoir une suce cèpe débilité exacerbée sur les corps de pions ou autres crustacés astrologiques... Rien à cirer, même pas mes
pompes...
T'chuss Culnezgronde crache ton venin j'adore Téléphone !
A peluche


Tabellarius 19/02/2011 14:37


T'chao Culnezgronde...

Tendue du sting, je note l'ex à pression pour la coller sous la truffe de mon chien pour calmer ses hardeurs de mâle en rut !
Euh les Scorpions ne sont pas tous à mettre dans le même sac !


Cunégonde DeLaRoche 19/02/2011 14:49



Héhé,


Euh, cela signifie-t-il que tu es un Scorpion ? Bon bah, c'est con parce que je t'aimais bien! Franchement...


Mais cela dit, on peut toujours rester cyber-ami si tu veux ! C'est pas parce que je Balance sur les Scorpions (as-tu vu le jeu de mots subtils un peu ?) que tu dois prendre à coeur mes sarcasmes
et en tenir rigueur ? Tu peux passer outre tu sais ? Parce que moi, je vais certainement pas me gêner à cracher ! Il ne tient donc qu'à toi de préserver notre cyber-amitié en adoptant
le comportement adéquat !