Colocation, Carence et Pétage de (rondelle ?) de Plomb !

Publié le par Cunégonde DeLaRoche

 

Nous avons le plaisir, ma Colloc et Moi-même de vous annoncer solennellement « l’officialisation de notre colocation » par Dame Nature Herself !

 

Nos menstruations ont enfin accordé leur violon !

 

Cette cacophonie (car deux meufs en chaleur, c’est bien tout sauf une symphonie) fut rendue possible suite à l’arrêt momentané de nos pilules respectives, pour ce qu’elle me sert à moi, ces derniers temps, en raison de vous savez bien pourquoi et pour ce qu’elle lui sert à elle, ayant eu l’ingénieuse idée (de me plagier –je suis son Modèle et sa Source d’inspiration (?!?)- laissez-moi y croire, je vous prie… !) de s’amouracher, elle aussi, d’un type ne résidant pas dans le périmètre permettant un coït quotidien, voire même hebdomadaire ! (On a vraiment un souci ! Pas foutu de « Baiser » pratique !)

 

L’abstinence étant le meilleur des remèdes pour ne pas voir son corps déformé par les vergetures, pourquoi polluer son corps inutilement avec des substances chimiques ?

 

Je vous le demande !

 

Bon, au cas où des acariâtres à l’humour aussi développé que le système nerveux d’un cadavre en décomposition débarqueraient inopinément dans mon cloaque, je tiens à préciser que je « jokais ». Le petit bout de latex fait tout autant l’affaire pour faire barrages à ces connasses de scarifications blanchâtres !

 

Mouahaha

(Rire diabolique…)

 

Plus sérieusement, ma Roomie, Lion Queen pour les plus intimes, et Moi-Même, sommes actuellement en chien ! Nos gars ne sont pas foutus d’exercer leur devoir conjugal alors nous pestons/ruminons/grinchons/ en chœur, en canon et a capella !

 

« FORNIQUER », « FORNIQUER » et « FORNIQUER » …

 

Nous n’avons que ce triptyque à l’esprit, la salive aux commissures des lèvres (à l’idée d’un coït dans un avenir proche, très proche, genre là-tout-de-suite-maintenant, ce serait grave-trop-de-la-bête-de-bombe-de-balle !) et pour ma part, je rajouterais, la mouille à la chatte  (car ça miaou sévère dans ma petite culotte J) !

 

(Roohh, petite cochonne…!)

 

­[…]

 

(Et là, me sens quand même un petit peu gênée car ayant cordialement invité mes proches à consulter ce blog dans l’optique d’accroitre le nombre de Visiteurs dans mes stats, visiteurs qui je le sais, ne manqueront pas de devenir des Lecteurs Réguliers-Aficionados-Inconditionnels des Péripéties de cette Connasse de Cunégonde -il ne saurait en être autrement (?!?)- je sais qu’ils (mes proches) me verront d’un autre œil IRL désormais !) 

 

[…]

 

Mais en même temps, je suis tellement fière de mon aphorisme "J'en ai l'eau à la bouche et la Mouille à la Chatte !" que je me devais de le faire partager au plus grand nombre !  On est généreux ou on ne l’est pas ! On est un artiste ou on ne l’est pas ! On prend des risques, ou on ne les prend pas ! Je suis donc une artiste généreuse qui se met en danger pour te divertir Petit Lecteur ! Alors, sache (?!?) apprécier le geste !

 

Sachant donc que Ma Coloc est amenée à lire ce blog, je ne m’aventurerais pas à la faire passer pour une catin de peur de représailles ! -Raison pour laquelle, j’ai bien pris soin de dissocier le NOUS de mon assertion graveleuse !- Parce que Ma Roomie Lion Queen est une prude qui se revendique comme telle mais une catin qui s’ignore ! Mais Chut, elle ne le sait pas encore ! Et risquerait donc de s’offusquer si je dévoilais sa vraie nature sur le oueb, et cher, très cher, me le ferait payer pour bien me faire regretter cette liberté !

 

C’est une sagittaire à la rancune tenace et inaltérable (mais corruptible, suffit juste de trouver la faille !)

 

Bon Ok, j’avoue Roomie, j’ai pas encore trouvé le point sensible ! Ça te va comme ça ?

 

 

 

C’était Cunégonde DeLaRoche qui se félicite d’avoir évité de peu l’incident diplomatique !

 

Publié dans Cunégonde et Sa Coloc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article