Mon Daron, Aussi Doux qu'un Agneau, Aussi Con que les Trétaux d'une Table de Camping...

Publié le par Cunégonde DeLaRoche

 

J’ai beaucoup de tendresse pour mon Paternel, malgré sa Scorpionité… Tendresse en raison des exploits (plus ou moins relatifs) qu’il m’a fait accomplir durant ma plus tendre enfance ! Tendre enfance jalonnée donc de succès (plus ou moins relatifs) dans les domaines notamment du cyclisme, de la natation et du badminton.

 

Mon Mentor de Paternel fut donc le premier à applaudir mes performances (records !?!). Ma mère, modeste seconde, appréciait quant à elle de loin, les succès de sa progéniture de fille, occupée tout ce qu’elle était à «jouer» les femmes d’intérieures. Si tant est qu’une femme d’intérieur puisse «jouer» dès lors qu’elle endosse le costume de Cendrillon !

 

 (Cendrillon séquestrée chez sa marâtre, on s’entend bien ! Un simple tablier de cuisine suffit donc amplement... Pas besoin de toute la panoplie non plus ! Parce que si en plus, il faut lui dégoter une pantoufle de vair et un Prince Charmant… C’est des coups à se ruiner ! Surtout pour lui dégoter ce Précieux de Prince Charmant…car m’est d’avis qu’un Chippendale pour incarner le rôle du Grand Dadet Le Plus Célèbre n’est pas donné ! Quoi le Mari ? Oui bon bah, on sait tous que la gente masculine est aux antipodes de ce Grand Niaiseux !)

 

Blague à part, mon daron, je le kiffe !

 

Même si la pubertarité aidant, notre proximité s’est quelque peu altérée…

 

Mais je le kiffe quand même !

 

Toutefois, je reconnais qu’en tant que mari –et ce n’est pas ma mère, sa Chère et Tendre qui me contredira- il est insupportable ! Etre couillaire dans toute sa splendeur, ma daronne fut contrainte de trouver un substitut au Prozac (sa période de révolte étant révolue !). La Testostéronité de mon Paternel étant tenace et superactive, ma mère n’a eu d’autre choix que d’adopter le Plan B, plan de recours en cas d’extrême urgence : La Perfusion ! (ma mère est désormais blasée !) 

 

Pour le moment, elle s’improvise donc seulement apprenti-anesthésiste. Tant qu’elle ne s’administre pas elle-même de la Morphine (elle ne s’est pas encore barrée !) j’ai envie de dire que tout va bien ! Mais, j’ai toute confiance en elle. Son seuil de tolérance s’accroît à mesure que les hormones de mon père s’épanouissent !

 

Nan parce que mon père, honnêtement, il peut se montrer vraiment très con, chiant et égoïste dans des proportions à la limite du supportable… Et pourtant, ma génitrice réussit l’exploit de vivre à ses côtés, jour après jour !

 

Franchement, Maman, je te dis : RESPECT !

 

Car pour ma part, il y a bien longtemps que j’aurais pris un amant !

 

Nan, t’inquiète Maman, je te rassure, je déconne : j’en aurais pris au moins deux ou trois simultanément ! Pour compenser les tourments qu’il me cause et ses nombreux désagréments !

 

 

C’était Cunégonde DeLaRoche… toute rêveuse à l’idée d’un hypothétique harem

prêt à assouvir le moindre de ses désirs !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamalilou 02/02/2011 23:10


la pubertarité... ça je réutiliserai!!!!!
doux bisous et papa, si tu nous regarde... hein...!!!!
lol


Cunégonde DeLaRoche 03/02/2011 01:21



Mais réutilise donc ! Je serais même ravie d'apprendre que tu uses, abuses et préssurises les nombreux néologismes que mon cortex aime à forniquer (oups, pardon !) fabriquer !


Ravie en parallèle d'apprendre que ton homme, je viens de passer sur ton blog, überkiffe mon nouveau blaze ! J'espère qu'il le trouve bien moche et bien naze... Parce que c'est un peu le but de
la manoeuvre !


PS: T'as vu, Tilda a ramené sa fraise ? (Post sur le micropénis au faciès hideux pour ta gouverne !) Je l'ai supplié pendant des mois pour qu'elle laisse trace (de pneu !) de son
passage dans mon ancien blog, et là, tranquille elle se ramène pour exhiber aux yeux du ouèb entier qu'elle a une vie en dessous de la ceinture ! S'pèce de catin, va !


PS 2 : ton homme est le bienvenu dans mon cloaque ! S'il veut jouer les fées du logis et épousseter mon cloaque à coup de javel, de spontex et de Mr Propre, surtout qu'il rentre sans frapper ! Je
l'accueillerais à bras ouverts avec un balai et un seau...