Une femme est un Etre Couillaire comme les autres...avec un peu plus de conscience morale (quoi que !)

Publié le par Cunégonde DeLaRoche

Dans les billets précédents, je me suis amusée à éructer sur mes homologues masculins alors que j’ai pleinement conscience que si j’étais affublée d’attributs qui ballottent à l’entrejambe, je serais très probablement un fieffé connard !

 

Pour commencer, la notion de fidélité -déjà très aléatoire en ce moment-même en tant que femme (seul L’Elu a été épargné par les cervidés ! Et je croise les doigts pour qu’il en reste ainsi !)- serait un concept aussi abscond que les obédiences maçonniques ou le créationnisme.

 

Et donc à défaut d’en maîtriser les rouages et ses subtilités, par-là même, pour éviter tout faux pas inopportun, je m’abstiendrais vraisemblablement de tout comportement monogame !

 

Maintenant reste à savoir, si je posséderais les attributs suffisamment consistants pour en informer mon cheptel ! (J’ai sciemment fait l’usage du terme « cheptel » car un homme qui se respecte gonfle ses stats en matière de tableau de chasse !) Car il est de notoriété publique que la gente masculine ne brille pas par sa couardise ! Sa mauvaise foi légendaire, OUI, mais sa bravoure, ça se saurait…

 

Par conséquent, je serais un pleutre exemplaire !

 

Pleutre « dalleux » de surcroît, contraint d’user d’artifices (certains appellent ça de la manipulation, tout est une question de point de vue, moi je dirais !) pour étancher mon hyperphagie. Car j’ai souvent noté que sournoiserie, poltronnerie et gourmandise étaient bien souvent synonymes !

 

Je serais le type même de Beau Gosse dont Disiz a si magistralement dressé le portrait…

 

 

 

A la différence toutefois notable que contrairement à notre héros malchanceux (qui rentre la q*** entre ses jambes !) j’aurais au préalable récupéré des Zérossis en veux-tu en voilà avant de rentrer la q**** entre d’autres jambes ! (On est un être couillaire –avec ego démesuré, vantardise et tutti quanti- ou on est un Eunuque !)

 

Et moi, j’suis pas Farinelli !

Tu veux venir tâter pour t’en assurer, Poupée ?

 

 

C’était Cunégonde DeLaRoche qui se demande bien pourquoi « elle est pas un homme » bordel de merde !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article