Ma Grand-Mère aime trop ouvrir sa grande bouche...

Publié le par Cunégonde DeLaRoche

 

Ma grand-mère est une vraie makrelle !

 

Avant même que je n’officialise ma rupture avec Le Challenger, cette commère avait déjà rencardé toute sa tribu sur la résiliation de mon contrat Love & Bullshit signé trois ans auparavant dans un moment de grande détresse émotionnelle avec cet ersatz d’Elu.

 

Ne voyant plus cet apathique dans le Paysage Audiovisuel Familial (le PAF) depuis plusieurs semaines, (sachant que je ne la visite que tous les 36 du mois à la St GlinGlin quand les poules ont des dents la semaine des 4 jeudis !) elle avait tout simplement décrété que j’étais passé à un autre jouet et qu’il était de bon ton que le reste de la troupe en soit informée afin que cette dernière ne cesse de se fourvoyer dans l’œil de la poutre du voisin mais profond !

 

Elle est meuhgnoonne ! Sénile, gâteuse et ravagée, mais meuhgnonne quand même !

 

Je ne lui en ai même pas tenu rigueur. Car sérieusement, pour quoi faire ? Ma Mère-Grand n’en est pas à sa première boulette et espère que le Tout Puissant lui permettra de commettre bien d’autres crimes de ce genre encore ! (Alors, à bon entendeur… !)

 

La maternelle de ma maternelle (de Navarre donc !), entre autre exemple, ne sait toujours pas qu’un(e) Noir(e) se désigne comme tel(le) et pour évoquer une quelconque personne/alité au teint basané, elle adoptera inévitablement le vocable suivant :

 

«  C’est une comme toi ?/! »

 

Tant qu’elle ne joint pas le geste à la parole, cette maladresse (me) prête à sourire… Vous savez bien, ce fameux geste favori de l’Esprit Etriqué dégoulinant de préjugés xénophobes ?

 

Mais si, le fameux geste qui accompagne le genre d’assertion, « Mais tu sais bien, LES… (*) avec en simultanée :

 

 

« La mine mi-écoeurée/mi-amusée et la mimine, paume ouverte devant la face, le pouce et l’index faisant mine d’encadrer la partie inférieure du faciès, balayant par deux fois d’un coup sec et rapide du poignet, ladite face (de pet), du naseau au (double)menton ! »

 

 

(*)pour ne pas avoir à préciser « Bougnoules », « Bamboulas » ou « Face de citron » !

 

 

Je suis en train de vous imaginer devant votre écran en train de joindre le geste à la lecture histoire de saisir un traître mot de la description ci-dessus ! C’est bien kiffant ma foi !

 

Je disais donc que ma Maternelle en Chef me fait bien marrer ! Il faut juste penser à ne rien lui balancer au risque de retrouver sa propre histoire revue et corrigée par entourage familial et consort !

 

C’était Cunégonde DeLaRoche qui songe à visiter sérieusement son ascendante dans l’espoir de récolter quelques deniers pour finir le mois !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article