Cunégonde est une vraie connasse !

Publié le par Cunégonde DeLaRoche

Cunégonde, c’est rien qu’une connasse qui aime faire chier son monde et qui trouve le moyen de se plaindre des dommages collatéraux qu’elle a au préalable occasionné !

 

Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Cunégonde n’est en rien responsable de la Misère du Monde ! Juste de son Monde !

 

En vrai, Cunégonde, c’est une fouteuse de merde qui pour se la jouer précieuse aime à s’exprimer dans un langage soutenu alors que moi qui la connait, je peux vous assurer qu’elle fait du style ! Elle c’est plutôt genre :

 

T’ain, t’as vu la go là-bas ? Celle avec le boule tout dégueulasse ! C’est une vraie michto je te jure c’est abusé. Pour peu qu’un dalleux ait de la thune -mais genre le gars bien en chien qui est prêt à lâcher grave des biffetons « pour te mettre bien » parce qu’il kiffe à mort ton boule, tu vois ?- tu peux être sûre que la meuf, elle va le faire galérer mais sévère… Le gars, il va cracher de la thune pour que dalle car en vrai, en scred elle se fera retournée par toute sa bande à lui… Mais jamais par lui, tu vois !

 

Sérieux, cette meuf, elle est trop sale…

Elle aime trop faire genre que c’est une meuf avec des principes… Mais en vrai, la go C’EST UNE TASSE !!!! La meuf c’est genre, elle va faire des dièzes chelous avec ton gars, alors qu’elle sait pertinemment que toi, t’es sa meuf ! En gros, t’es en boite avec ton gars, posée tranquille avec lui et la meuf, juste pour te foutre bien les nerfs, elle va grave le chauffer devant toi en faisant un booty shake complètement flingué… Je te jure, elle te fait bugger !

 

Nan mais sérieusement, je t’assure, tu pètes grave un plomb car tu flippes que ton gars veuille choper son zérossis pour faire ch’ais pas avec elle parce qu’en ce moment t’as vu, tu lui prends pas mal la tête…bref, tu fais ta meuf quoi !

 

Traduction pour les non-initiés, les néophytes et les profanes voire hermétiques au « street language »:

 

As-tu remarqué la demoiselle qui traverse devant nous ? J’ai ouïe dire que c’était une femme dont la vénalité n’avait d’égale que son libertinage. En un mot une catin qui s’assume. Et qui fait de la polyandrie son crédo. Mais qui ne se donnera jamais à sa vache à lait. Non car la vache à lait se montre un tantinet moins généreuse, dès lors qu’elle a goûté au fruit tant convoité ! Tout le monde le sait.

 

Cette demoiselle est le prototype même de la jeune femme qui ne s’encombrera certainement pas de menus détails tels qu’une alliance ou une descendance dès lors qu’elle jette son dévolu sur La Proie qu’elle aura savamment repéré en amont. Peu importe que Madame soit présente ou non le jour où elle décide de mener l’offensive.

 

Et donc, si Madame a le bon goût d’assister à la parade de cette aguicheuse professionnelle, elle ne cessera de se torturer l’esprit car craindra que son homme ne finisse par montrer des signes de faiblesse, attendu que ces derniers temps, son couple traverse une mauvaise passe que les psys/magazines féminins et autre entités intellectuelles aiment à appeler crise conjugale.

 

[…]

 

Et donc je disais ?

Ah oui, que Cunégonde est une connasse qui fait style…

Car MOI qui la connait, je peux vous assurer que L’Illustre Elu, pardon, Sieur L’Illustre Elu, devrait se voir décerner un prix pour réussir à supporter cette connasse imbuvable !

 

C’était La Créatrice, en direct du cloaque pour rétablir ne serait-ce qu’un fond de vérité quant à la vraie nature de cette princesse de seconde zone !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article