GPS dans ta face...

Publié le par Cunégonde DeLaRoche

 

Vous pouvez me dire à quoi peut bien servir un GPS qui te demande de prendre Direction Nord ou Direction Sud mais qui n’est pas foutu de t’indiquer si cette putain de direction nordique se trouve sur ta putain de droite ou ta putain de gauche !

 

Nan parce que là je suis à une intersection et aux dernières nouvelles, quand on a un GPS à disposition, la logique voudrait qu’on n’ait pas à se faire chier à chercher une putain de mousse, étoile du Berger de l’Explorateur de la Forêt, qui serait collée/scotchée/enracinée à l’hypothétique arbre du bas-côté de la route, qui pour des raisons pratiques a préféré s’abstenir de pousser là où les pots d’échappement ont à cœur de se rassembler !

 

Donc, si on m’avait dit qu’il faudrait que je me munisse au préalable d’une boussole pour ne serait-ce que comprendre un traitre mot des indications de l’autre abruti de satellite qui a décidé de s’adresser à moi en langage codé, bah, au moins, en en ce moment même, je serais en possession d’une carte routière, d’un compas, d’une boussole, d’une longue vue… enfin bref, de l’ensemble du matos du navigateur aguerri, qui me permettrait genre là-tout-de-suite-maintenant de retrouver mon putain de chemin !

 

Je tiens à m’excuser pour le désagrément occasionné à vos rétines, rapport à l’abus du leitmotiv faisant référence à la catin rémunérée qui n’a rien demandé, mais je n’en puis plus de tourner en rond !

 

« Prendre Direction Nord/Sud… »

 

 

Je t’en foutrais moi des Nouvelles Technologies !

 

On n’a pas idée de donner pareilles indications ! Surtout à une usagère comme moi dénuée de tout sens de l’orientation pour qui les (bons)points cardinaux sont des récompenses ecclésiastiques en hommage à Richelieu… 

 

?!?!

 

Hey, mais je n’ai jamais dit que Cunédonde DeLaRoche était saine d’esprit !

 

[…]

 

Résultat, ma pote avec sa carte routière, oui j’ai fait pété le joker « Appel à un Ami », en deux/deux m’a remis dans le droit chemin, et, m’a permis d’arriver à bon port. Non bien sûr, sans s’être ouvertement foutu de ma tronche au préalable !

 

Cela va de soi !

 

Arrivée à destination, vous pensez bien qu’un comité d’accueil n’a pas manqué de reprendre en canon le foutage de ma propre gueule ! (Ma pote, forcément, a pas pu fermer sa grande bouche ! Il a fallu qu’elle fasse partager/tourner mes déboires cardinaux !) Surenchère de vannes pourries sur vannes pourries (soit disant des sarcasmes pour ledit comité d’accueil !), rire gras et moqueries douces amères ! J’ai bien morflé… Enfin, mon égo a bien morflé !

 

Connard de GPS obsolète et désuet !

 

 

C’était Cunégonde DeLaRoche maudissant ce smartphone, tout sauf « smart » et « phone » !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article